Un guide de l’étiquette pour homme

{h1}


Il y a peu de mots qui génèrent moins d'enthousiasme chez un public masculin que «étiquette». À l'échelle des choses dont les hommes aiment parler, il se situe généralement quelque part entre la danse contemporaine et le vernis à ongles.

Mais ça compte.


Cela compte beaucoup, en fait. L'étiquette fait autant partie de votre apparence que la coupe de votre costume. Cela affecte la façon dont tout le monde vous perçoit, du serveur à qui vous donnez un pourboire à la personne qui vous regarde. Un homme qui s’habille comme un gentleman mais se comporte comme un rustre ne sera pas pris pour un gentleman très longtemps.

L'étiquette vs les manières: une distinction importante

'Mais qu'en est-il de toutes ces règles folles?!' Je t'entends pleurer.


Des manuels épais sur les mœurs peuvent avoir cet effet sur les gens. Cela a du sens - pourquoi, après tout, si vous êtes une personne bonne et bien intentionnée, devriez-vous être jugé sur la cuillère que vous utilisez pour la soupe? Qui a le temps de se souvenir de tout cela?



Heureusement, vous n’avez pas à vous souvenir d’un ensemble de règles spécifiques - du moins pas la plupart du temps. Manières sont légèrement différents de étiquette, bien qu'ils en soient une partie importante dans certaines circonstances:


  • Étiquette signifie la façon dont vous vous gérez en tant que membre de la société. C’est, fondamentalement, la somme de vos comportements et de la façon dont ils sont à la hauteur des attentes des autres.
  • Manières sont des coutumes et des habitudes spécifiques acceptées comme un comportement normal et approprié. Vos manières sont les règles et les rituels que vous exécutez publiquement.

Un moyen simple de comprendre la différence: vous pouvez faire une liste de manières, mais vous ne pouvez pas faire une liste d’étiquettes.

En ce qui concerne les bonnes manières, les simples comme dire «s'il vous plaît» et «merci» et mâcher la bouche fermée sont très probablement des choses que vous connaissez depuis l'école primaire et que vous n'avez pas besoin de transpirer (bien que vous ayez parfois besoin de rappels pour les pratiquer). Les scénarios plus «exotiques», où la navigation dans deux douzaines de pièces d'argenterie est un comportement attendu, sont extrêmement rares - et dans ces situations, la bonne étiquette est de prendre le temps d'apprendre les manières attendues.


Quand il s'agit d'apprendre l'étiquette, oubliez les cuillères à soupe, et pensez plutôt à la façon dont vous vous comportez dans votre vie de tous les jours. Plutôt que concernant les règles, l'étiquette concerne les directives de bon sens sur la façon de penser et d'agir comme un gentleman. Le but de ce guide étant de vous apprendre l'étiquette, plutôt que les spécificités des bonnes manières, nous développons ci-dessous ces directives.

Les principes de base de l'étiquette

Une bonne étiquette n'est pas le respect des règles; c'est une manière de penser et de se comporter. À la base, il ne s'agit guère plus qu'une tentative consciente d'être un contributeur positif à la société humaine plutôt que négatif.


Différents auteurs ont suggéré différents principes d'étiquette, mais d'après mon expérience, cela se résume à trois principes fondamentaux simples:

  • Conscience
  • Prévenance
  • Confiance

1. Prise de conscience

Être conscient, c'est connaître votre situation et les attentes que les autres auront de vous dans cette situation.


Considérez notre exemple ci-dessus: dans la plupart des situations, personne ne s'attendra jamais à ce que vous sachiez quelle cuillère est pour quel plat de soupe. La plupart des situations ne sont même pas avoir un plat de soupe, encore moins plusieurs.

Cependant, un homme qui se trouve dans l'une de ces situations doit être conscient des nouvelles attentes. Les dîners raffinés ne sautent généralement pas de manière inattendue, alors un homme prendra le temps d'apprendre et de mémoriser les bases de la vaisselle s'il se trouve invité à un tel événement.

C'est le premier élément fondamental de l'étiquette. C'est l'art de lire une situation et de déterminer ce que les gens attendent de vous. Dans la plupart des cas, c'est aussi simple que de regarder tranquillement et d'être un observateur réfléchi pendant quelques minutes avant d'agir - un bon comportement par défaut dans presque toutes les circonstances.

2. Réflexion

«Cette action aura-t-elle un impact positif sur les gens autour de moi?»

Toute action peut être testée avec cette simple question. Une action qui répond par la négative nécessite une réflexion approfondie avant de le faire.

Nous ne pouvons pas rendre tout le monde heureux tout le temps. Mais il y a une grande différence entre faire face à la nécessité désagréable de décevoir ou frustrer quelqu'un et faire sans réfléchir quelque chose qui provoque de mauvais sentiments inutiles. La réflexion signifie considérer comment vos actions changent la vie ou les expériences des autres, pas seulement vous-même.

Il est important de noter que la prévenance ne consiste pas seulement à éviter les choses grossières ou offensantes. C’est le principe de faire des choses qui améliorent la vie de tous, à grands ou petits pas. Éviter les conflits est un bon début, mais ce n’est pas le summum d’un comportement réfléchi.

3. Confiance

Peu de choses sont aussi gênantes ou dommageables pour une situation sociale qu'un homme qui essaie de faire la bonne chose sans savoir exactement ce que c'est.

Aussi contradictoire que cela puisse paraître, l'une des règles les plus importantes du comportement poli est de ne jamais paraître frustré ou confus par les règles du comportement poli.

La conscience et la prévenance aident énormément à cela, bien sûr, c'est pourquoi ils sont les deux autres piliers de la bonne étiquette. Mais être capable de faire la bonne chose sans en faire grand chose est tout aussi important.

La confiance n'est pas une agression ou une assurance excessive, bien sûr. Si vous faites une démonstration notable de politesse, vous ne vous comportez pas poliment. La confiance doit être invisible - c'est la force motrice qui permet à un comportement réfléchi et poli de se produire de manière fluide et transparente.

Étiquette sociale de base: situations quotidiennes

La forme d'étiquette la plus nécessaire est également la plus facile à maîtriser. Comment un homme doit-il se comporter dans sa vie quotidienne, de sa promenade au travail, en passant par le dîner et les boissons après?

Il s'avère que la réponse est courte, cohérente et de bon sens.

1. Les autres d'abord, puis vous

Un gentleman peut prendre soin de lui-même. En tant que tel, il ne devrait jamais avoir besoin de couper en ligne, de prendre la plus grande partie, de parler longuement de lui-même ou d'interrompre quelqu'un d'autre dans la conversation. Quiconque vous conseille de faire ces choses n'enseigne pas l'affirmation de soi - il enseigne l'intimidation.

Ce n’est rien de plus que l’hypothèse que le bonheur des autres compte et que vos actions peuvent l’affecter. Croyez-le et vous maîtrisez déjà la plupart des règles d’étiquette.

2. Soyez une présence positive

Donner la priorité aux besoins des autres ne signifie pas être une giroflée. Une présence neutre n’est pas du tout une présence.

Soyez toujours prêt à être le gars qui se présente avec une poignée de main ferme et contact visuel clair et ininterrompu. Un nombre incroyable d'hommes ne sont pas ce gars-là - vous vous retrouverez donc à sauver des hommes moins habiles et à les amener dans l'interaction sociale, ce qui les rendra reconnaissants et heureux de votre présence.

Par dessus tout, ne te laisse jamais tomber dans la négativité. Se plaindre en public ne vous fait jamais bien paraître, même lorsqu'il s'agit de quelque chose que tout le monde autour de vous déteste également (faire la queue à la sécurité de l'aéroport, par exemple, ou lors des travaux à l'extérieur du bâtiment). Riez, haussez les épaules et changez la conversation en quelque chose de plus joyeux. De cette façon, votre entreprise n'est pas associée aux sentiments négatifs des gens sur d'autres sujets.

3. Faites les gestes réfléchis

L’un des dictons célèbres d’Emily Post était: «Demander si vous pouvez aider n’est pas de la courtoisie - le faire l’est.»

Allez-y et faites de petites choses réfléchies sans demander. Traitez-les comme des hypothèses, plutôt que comme quelque chose que vous avez fait de votre mieux. Les gens remarqueront. De nos jours, ils seront étonnés. Et cela prend si peu:

  • Tenez les portes. Ne faites jamais une démonstration de plongée pour un seul, bien sûr. Mais faites les petits mouvements dont vous avez besoin bien à l'avance afin de pouvoir toujours tenir une porte pour votre compagnon ou pour un inconnu, quel que soit son sexe. Si les réalités physiques de la situation font qu'il est plus pratique pour quelqu'un d'autre de franchir la porte, acceptez avec grâce et attendez la prochaine fois.
  • Saluez avec un sourire et un contact visuel. Que vous interagissiez avec un caissier, un commis ou un barman, reconnaissez leur présence et reconnaissez leur humanité en souriant et en les regardant dans les yeux. Dans les situations appropriées, offrez également une poignée de main et votre nom. Ne considérez pas les gens comme interchangeables avec les automates en utilisant votre téléphone pendant que vous interagissez avec eux. Traitez chaque personne comme si sa première impression de vous compte - parce que ça devrait.
  • Habiller proprement. Vous n’avez pas à vous habiller trop, mais vos tenues doivent toujours ressembler à des tenues, plutôt qu'à de simples vêtements. Utilisez de petites touches soignées comme la bonne ceinture, une belle montre, ou même juste un éclat frais sur vos chaussures pour montrer que vous vous souciez des détails de la vie quotidienne et que vous êtes prêt à aider à rendre les occasions spéciales spéciales.
  • Utilisez «monsieur» et «madame». Cela ne fait jamais mal. Beaucoup de gens vous diront «Oh, appelez-moi simplement [nom]» dès que vous le faites, puis vous pourrez changer. Mais ils se souviendront que vous avez commencé avec respect.

Ce sont les petites différences qui distinguent les hommes des hommes seulement. Ils sont presque incroyablement faciles, et presque personne ne pense à les faire. Soyez la minorité qui le fait.

Étiquette commerciale: situations de travail

L’une des joies de l’étiquette commerciale est qu’elle est cohérente. Les mêmes courtoisies de base s'appliquent, qu'il s'agisse d'un dîner de financement de 2 500 $ par tête ou d'un déjeuner décontracté entre un nouvel auteur et son agent littéraire.

Les règles vestimentaires et de procédure spécifiques varieront en fonction de votre environnement, bien qu'il y ait aussi une bonne cohérence. Vous devrez peut-être revoir les attentes individuelles si vous assistez à un dîner chic, gala cravate noire, ou événement formel similaire. Mais l'étiquette de tout type de rencontre professionnelle, à l'intérieur ou à l'extérieur du bureau, reste la même:

1. Par-dessus tout, ne faites pas de mal

Cette maxime souvent mal attribuée n'apparaît pas réellement dans le serment d'Hippocrate que les médecins prêtent, mais c'est une règle fantastique pour l'étiquette des affaires.

Peu importe où vous êtes ou quelle est votre profession, cela dépend de la bonne volonté des autres. Chaque impression compte. Par conséquent, faites en sorte que chaque impression soit bonne. Pesez vos actions et choisissez seulement celles qui sont positives et respectueuses des autres.

Une autre bonne maxime à garder à l'esprit est que «la réputation prend toute une vie à se construire, mais un moment à détruire». Soyez un peu conservateur dans vos actions et vos actes. Cela ne donne pas seulement aux autres du temps et de l'espace pour être entendus (ce qu'ils apprécient toujours), cela vous évite également des faux pas potentiellement désastreux.

Quelques éléments à éviter dans tout environnement professionnel:

  • Élever votre voix dans la colère. Si vous criez, vous vous trompez probablement sur ce que vous dites. Vous faites également une mauvaise impression sur tous ceux qui peuvent vous entendre. Non.
  • Jurer. Certains bureaux en sont pleins; certains bureaux ne le sont pas. Peu importe. Ne prenez pas cette habitude et vous ne le ferez jamais avec la mauvaise personne. De toute façon, c'est un remplissage inutile - un peu plus qu'un «euh» glorifié - et avec le temps, cela apprend aux gens qu'ils n'ont pas à écouter chaque mot que vous dites.
  • Contact physique. Au-delà d'une poignée de main (ferme, brève, avec contact visuel), vous ne devriez pas toucher des collègues, des clients ou quiconque au bureau ou à l'événement. Cela est particulièrement vrai pour tous les sexes, mais s'applique à tout le monde.
  • Robe bâclée. Casual est bien - si cela convient au cadre - mais le désordre ne l'est pas. Les chemises doivent être rentrées; les chaussures doivent être cirées. Vous voulez que les gens voient un homme qui se soucie des détails lorsqu'ils vous regardent.
  • Commentaires négatifs. À propos de tout. Un jour de pluie, les Cubs ont perdu leur cinquième affaire consécutive, l’accord commercial a échoué et vous a coûté des milliers de dollars - peu importe. Ne soyez pas celui qui n'arrête pas de marteler les négatifs. Prenez une grande respiration, limitez-vous à un «souhait qui n’était pas allé de cette façon» et passez à des solutions constructives, si possible / pertinentes.

2. Écoutez, puis parlez

Un homme d'affaires poli est un bon homme d'affaires. Ne laissez pas les négociateurs insidieux vous convaincre que c’est une faiblesse d’écouter, de réfléchir, puis de parler attentivement et aux intérêts de l’autre personne.

Les gens aiment parler. Laisse les. Cela vous donne le double avantage de les faire se sentir bien dans votre entreprise et de vous donner des détails personnels à retenir. Considérez tout ce qu'ils disent sérieusement et répondez-y dans votre réponse avant de présenter vos propres opinions. Les bonnes phrases incluent:

  • 'Dis m'en plus.'
  • '[Nom], je suis intéressé par votre opinion à ce sujet.'
  • 'C'est intéressant.'
  • 'C'est vrai, [Nom], ne m'avez-vous pas dit que vous [détails personnels pertinents]?'

Votre propre réponse, bien sûr, peut et doit suivre. Si vous avez affaire à un gentleman, il vous offrira la même courtoisie (et à tout le moins vous donnez le bon exemple). Mais donner à l’autre la possibilité de parler vous fait passer pour une personne facile à vivre - une personne avec qui il est agréable de faire des affaires.

En pratique, c'est une compétence qui fera également de vous un meilleur négociateur. Les discussions d'affaires agressives et la conclusion d'accords difficiles fonctionnent sur des personnes facilement intimidées, et vous ne trouvez pas de personnes facilement intimidées en charge d'entreprises importantes. Les gars qui appellent les coups ne seront pas impressionnés par les fanfaronnades et les attitudes gagnantes à court terme. Faire preuve de courtoisie démontre également de la sagesse, une réflexion à long terme et une capacité à comprendre l'analyse coûts / avantages. Alors tu peux faire la bonne chose et aidez votre carrière. Bonne droite?

3. Soyez le gentil garçon dans la pièce

Nous parlons d’être un gars vraiment sympa, et non du «gentil gars» stéréotypé. Donner des concessions commerciales dont vous ne voulez pas lors de la négociation d’un accord n’a pas besoin de faire partie du gentleman. faire preuve de confiance en soi devrait. Mais en règle générale, prendre sur vous-même de rendre la vie de chacun un peu plus facile au bureau et pendant les réunions est un bon sens commun et un moyen pratique d’être bien pensé et de se souvenir avec affection.

Cherchez de petites occasions de vous établir comme un gars sympa. Si vous êtes au restaurant, donnez un bon pourboire. Tenez les portes des gens. Apportez quelques stylos de rechange à une présentation au cas où quelqu'un en aurait besoin. Apportez des beignets à la réunion du matin.

Soyez prudent de ne pas en faire trop, cependant. L'étiquette commerciale est plus conservatrice que l'étiquette sociale générale. Certains gestes peuvent être considérés comme inappropriés:

  • Les cadeaux ne sont presque jamais appropriés dans un cadre professionnel. Peu importe comment bien intentionné, il y a toujours un soupçon d'inconvenance. Des exceptions se produisent dans des situations où les affaires ne pourraient pas être affectées, par exemple à la retraite ou à la fête de départ, ou à des occasions spécifiques comme le jour du secrétaire.
  • Tirer une chaise pour qu'une dame s'assoie ou lorsqu'elle se lève n'est pas approprié. Laissez chacun manipuler sa propre chaise à moins qu'il y ait un besoin physique d'assistance.
  • Le paiement des repas d'affaires doit toujours reposer sur la personne qui a émis l'invitation. Offrir de payer n'est pas nécessaire si vous n'avez pas initié la réunion ou l'événement. Si vous êtes l’organisateur ou l’hôte, vous ne devez pas suggérer de fractionner le chèque ou accepter l’offre de paiement de quelqu'un d’autre.

Étiquette de l'événement: situations spéciales

Mariages. Les douches de bébé. Funérailles. Dîners de remise de prix. Fêtes d'équipe sportives de fin de saison. Ils ont tous leurs propres règles spéciales, et qui peut les suivre, n'est-ce pas?

Eh bien, pour la plupart, c’est en fait assez facile. Le cadre d’un événement spécial peut avoir une incidence sur certaines des manières spécifiques que vous devrez observer: quoi porter, apporter des cadeaux, etc. Mais le comportement général d'un gentleman invité à assister à une occasion spéciale est remarquablement cohérent:

1. Connaître les attentes

Il va y avoir des règles spécifiques. Prenez le temps de les apprendre.

S'il y a un code vestimentaire spécifique, l'invitation le dira généralement. S'il n'y a pas de code vestimentaire et que vous ne savez pas ce qui est approprié, vous avez plusieurs options:

  • Demandez tranquillement à quelques amis qui sont également présents.
  • Si c'est dans un lieu commercial, appelez le personnel et demandez quelle est la tenue typique.
  • Si tout le reste échoue, écrivez un e-mail poli aux hôtes et demandez.

Par défaut, cependant, vous ne vous tromperez généralement pas en portant un pantalon, une chemise à col avec une cravate et une veste de sport décontractée pour la plupart des événements. La veste et la cravate peuvent être jetées et les manches de la chemise retroussées si vous vous trouvez trop habillé.

D'autres attentes sociales peuvent inclure un plat (style potluck) ou des cadeaux pour une occasion spécifique. Ceux-ci seront spécifiés dans l'invitation. Un petit cadeau pour l'hôte / hôtesse est approprié pour les événements où les cadeaux ne sont pas attendus - le chocolat, le vin ou les articles ménagers mineurs comme les dessous de verre et les verres à pied sont généralement de bonnes options. Ne soyez pas extravagant.

Les événements dans des endroits comme les restaurants, les bars ou les lieux de divertissement sont parfois payés par les hôtes et parfois répartis entre les invités. Idéalement, vos hôtes vous le diront à l'avance, mais avoir suffisamment d'argent liquide (y compris quelques petites factures) pour faciliter votre part du partage de factures si cela se produit.

2. Parlez tranquillement et applaudissez fort

Cette phrase est un raccourci pour une idée profondément importante: les événements que vous n'organisez pas ne vous concernent pas. Vous êtes là pour être un public reconnaissant et un participant mineur, pas le centre d'attention.

Résistez à la tentation d'être l'homme qui porte des toasts ou des discours imprévus. Si on vous le demande, bien sûr, faites-le, avec des éloges enthousiastes pour vos hôtes, mais sinon, laissez parler aux autres. Votre contribution doit être limitée à une conversation polie avec d'autres invités lorsqu'aucune activité programmée n'a lieu.

Beaucoup de gens se sentent mal à l'aise lors de grands rassemblements sociaux, alors aidez-les - s'il y a une période de «mixage», prenez sur vous d'offrir à un étranger silencieux une poignée de main et votre nom. Demandez-leur comment ils connaissent les hôtes et amenez-les à discuter. Si vous avez des amis avec vous, faites les présentations pertinentes. Alors taisez-vous et laissez la conversation couler naturellement.

3. Donner aux hôtes leur dû

Remerciez vos hôtes pour l'invitation et offrez-leur les cadeaux que vous avez apportés à votre arrivée. Remerciez-les encore quand vous partez, et écrire et poster une lettre ou une carte le jour suivant.

Conclusion: l'étiquette est une attitude

L'étiquette est un état d'esprit et un mode de vie plutôt qu'un ensemble de règles. Il s'agit de prêter attention à votre situation, de penser d'abord aux autres et de faire ce qu'il faut sans hésitation. En termes simples:

  • Conscience
  • Prévenance
  • Confiance

C’est tout ce qu’il faut. Et cela fait une énorme différence dans votre vie et dans la façon dont les autres vous voient.

Soyez un gentleman!

____________________________

Écrit par Antonio Centeno
Fondateur, Vrais hommes style réel
Cliquez ici pour récupérer mes ebooks gratuits sur le style des hommes