Confus par le marché boursier? Ne soyez pas. Un aperçu des actions

{h1}

Note de l’éditeur: il s’agit d’un article invité de Matt Alden S., éditeur de Moine de dividende.


Le marché boursier peut être un endroit déroutant et mouvementé. Surtout après avoir été témoin de récessions, de renflouements bancaires et d'une énorme volatilité, il peut sembler que cela fonctionne sans rime ni raison.

Une compétence cruciale pour tout homme est la capacité de maîtriser ses propres finances. C’est une partie importante de la vie de pouvoir comprendre exactement ce qu’il possède et Pourquoi il le possède. Mais beaucoup d’hommes admettront qu’ils ne connaissent même pas les bases du fonctionnement du marché boursier.


Heureusement, derrière tout le bruit du trading informatique et des médias financiers non-stop, les bases de l'achat et de la vente d'actions sont assez simples. Les progrès de la technologie et l'accroissement de la vitesse de distribution des informations l'ont peut-être compliquée en surface, mais les mêmes idées générales sont aussi vraies aujourd'hui qu'elles l'étaient il y a 100 ans. Cet article donne un aperçu de ce qu'est l'action et de la manière dont les actions sont achetées et vendues sur le marché.

Une part d'actions est une fraction d'une entreprise

La propriété d'une entreprise publique est appelée collectivement «actions». Les actions achetées et vendues entre investisseurs représentent de minuscules fractions de cette activité.


Pour un exemple d'entreprise privée, si dix personnes détiennent des parts égales d'une petite entreprise de menuiserie, alors l'entreprise peut être considérée comme composée de dix actions, chaque propriétaire / investisseur détenant une part. Puisqu'il est divisé de dix façons entre ces actionnaires, si la société réalise un bénéfice de 500 000 $ par an, le bénéfice par action sera de 50 000 $.



Les propriétaires de l'entreprise de menuiserie pourraient décider collectivement de réinvestir ces bénéfices dans la croissance de l'entreprise, ou ils pourraient utiliser une partie de l'argent pour se payer une partie des bénéfices. S'ils veulent quitter l'entreprise, ils peuvent vendre leur part à quelqu'un d'autre. L'un des propriétaires peut même décider d'acheter une action à un autre propriétaire, de sorte qu'il détient désormais deux actions, soit 20% de la société.


Une société moderne fonctionne de la même manière, sauf qu'au lieu de dix actions, elle se compose de millions, voire milliards d'actions. Les sociétés sont «cotées en bourse», ce qui signifie qu'il existe un nombre «x» d'actions disponibles et que tout le monde peut les acheter ou les vendre sur une bourse. Pour organiser autant de propriétaires en une équipe de direction, les actionnaires votent pour que les administrateurs dirigent l'entreprise. Sur une base annuelle, les actionnaires peuvent voter pour élire des personnes au conseil d'administration, qui est la plus haute autorité opérationnelle de l'organisation. Le conseil nomme ensuite l'équipe de direction, y compris le chef de la direction et d'autres cadres supérieurs, pour gérer les opérations commerciales quotidiennes.

Le conseil d'administration prend des décisions de haut niveau sur la direction de l'entreprise, et ils prennent également la décision de réinvestir tous les bénéfices dans l'entreprise pour la croissance, ou de verser une partie du bénéfice total sous forme de paiements en espèces, appelés dividendes, aux actionnaires.


Pourquoi les entreprises deviennent-elles publiques?

Les entreprises qui deviennent publiques le font généralement parce qu'elles veulent collecter plus d'argent pour des opportunités de croissance. Si les propriétaires d'une société privée veulent avoir plus de facilité à vendre leurs actions privées, ou s'ils veulent vendre une partie de leur entreprise au public afin de collecter des fonds pour que l'entreprise se développe plus rapidement, ils organisent une offre publique initiale, référée comme une «introduction en bourse». Lors d'une introduction en bourse, ils vendront une partie des actions de la société au public et, à partir de ce moment, les gens pourront acheter et vendre ces actions entre eux.

Un exemple plus petit peut illustrer le processus de base:


Un homme du nom de John possède une entreprise qui vend des peignes à moustache haut de gamme - les meilleurs au monde. Il compte dix employés et détient 100% de l'entreprise. Pendant un certain temps, cela fonctionne bien, avec lui gagnant 100 000 $ par an de profit et ses employés s'en tirant plutôt bien aussi. Mais il semble que chaque fois Movember roule, il devient de plus en plus difficile de suivre toutes les ventes. Après mûre réflexion, il décide d'inviter cinq connaissances assez riches pour l'aider à développer son entreprise.

Ils ont chacun un jeton de 50 000 $, et en échange ils reçoivent chacun une part de 10% de la société. John a donc levé 250 000 $ pour son entreprise, mais il ne détient plus que 50% de son entreprise. La société peut être considérée comme composée de dix actions d'une valeur de 50 000 $ chacune, John en détenant cinq et chacun des cinq investisseurs en détenant une. John peut utiliser ces 250 000 $ pour embaucher des employés supplémentaires et acheter plus d'outils pour faire croître l'entreprise à un rythme plus rapide.


Après cinq ans, le profit de l'entreprise peut atteindre 500 000 $ par an. Puisque John en détient 50%, sa part de revenu est de 250 000 $, et chaque part de revenu de l’investisseur est de 50 000 $. Ils décident toutefois collectivement de continuer à réinvestir une partie de ces bénéfices dans l'entreprise pour embaucher plus d'employés et acheter plus d'équipement.

Après dix ans, l'entreprise s'est encore agrandie. Il a maintenant un bénéfice annuel total de 2 millions de dollars et des dizaines d'employés. Mais John est un homme particulièrement ambitieux, et il veut répandre ses peignes à moustache haut de gamme dans le monde entier, et peut-être même se développer dans d'autres produits d'hygiène virile.

Ainsi, John et les cinq investisseurs décident de «passer en bourse», ce qui signifie qu'ils auront une introduction en bourse et vendront une partie de leur entreprise à des investisseurs publics. John détient toujours 50% de la société et chacun des cinq investisseurs en détient toujours 10%, mais ils décident de vendre la moitié de la société au public lors de cette introduction en bourse. Cela rapportera beaucoup d'argent neuf pour financer leur expansion.

John divise la société en un million d'actions (ce qui signifie que chacune des dix actions originales a été divisée en 100 000 actions) et en vend 500 000 au public pour 20 $ chacune. Le reste des actions appartient à John, qui détient 250 000 actions (25% de la société), et aux cinq investisseurs d'origine, qui possèdent chacun 50 000 actions (5% de la société chacun). John et les investisseurs d'origine ont dilué leur participation dans l'entreprise (de 50% à 25% pour John et de 10% à 5% pour chaque investisseur), mais maintenant, il y a beaucoup plus d'argent avec lequel travailler.

En vendant 500 000 actions au public à 20 $ chacune, John amasse 10 millions de dollars pour son entreprise d'hygiène masculine afin d'embaucher des employés et d'acheter plus d'outils afin de rendre toutes les moustaches du monde encore meilleures. Les cinq premiers investisseurs fortunés sont également heureux, car ils peuvent désormais vendre facilement leurs actions à n'importe qui. Ils pourraient vendre leurs actions et prendre leur retraite, ou ils pourraient en acheter davantage s'ils le souhaitent.

Maintenant que la société de John est publique, elle a des exigences beaucoup plus spécifiques à remplir. Ils doivent produire des états financiers vérifiés quatre fois par an, ils doivent suivre des normes de partage des informations internes de l'entreprise et les actionnaires peuvent élire un conseil d'administration pour diriger l'entreprise.

Les actions d'actions sont achetées et vendues en bourse

Étant donné que les sociétés cotées en bourse se composent d'un si grand nombre d'actions et appartiennent à un si grand nombre de personnes, il serait difficile d'acheter et de vendre des actions de manière informelle.

Pour résoudre cette complexité, l'achat et la vente d'actions ont lieu sur une bourse dédiée. La plus grande bourse est la Bourse de New York à Wall Street, et il existe d'autres grandes bourses telles que le NASDAQ, la Bourse de Londres et la Bourse de Tokyo. Ces bourses sont des marchés (physiques ou électroniques) où les produits achetés et vendus sont des actions.

Les gens peuvent acheter ou vendre des actions à un prix sur lequel ils peuvent s'entendre, et ce prix augmente et diminue avec le temps en fonction de l'offre et de la demande des acheteurs et des vendeurs. À court terme, les cours des actions peuvent être volatils, car les acheteurs et les vendeurs ont une multitude de raisons de négocier des actions à un moment donné.

Sur le long terme, la performance commerciale de la société sous-jacente détermine la valeur de l'action. Lorsque l’entreprise de John ne réalisait que 100 000 dollars de bénéfices par an, une part valant 10% de l’activité n’avait qu’une valeur modérée. Plus tard, quand il a fait croître l'entreprise à 500 000 $ de bénéfices et finalement à 2 millions de dollars de bénéfices, une part de 10% de l'entreprise vaudrait bien plus qu'elle ne l'était à l'époque où l'entreprise ne gagnait que 100 000 $.

Lorsque la société a ensuite été divisée en un million d'actions, chaque action était moins chère car elle ne représentait qu'une infime fraction de la société, mais John et les cinq investisseurs d'origine possédaient chacun des milliers d'actions en raison du fractionnement de leur plus grande actions. Si John continue de gérer habilement ce qui est maintenant une entreprise de produits d'hygiène pour hommes cotée en bourse, il pourrait faire passer le bénéfice total à 5 ​​millions de dollars, 10 millions de dollars, voire plus. Le prix des actions à un moment donné par rapport au prix d'introduction en bourse de 20 $ fluctuera, mais à long terme, si l'entreprise se développe, la valeur de chaque action augmentera. Chaque part dans ce cas représente un millionième d'une entreprise en croissance.

Par exemple, lorsque la société a un bénéfice de 2 millions de dollars et un million d'actions, John et le conseil d'administration peuvent décider d'utiliser 50% de ce bénéfice pour verser 1,00 dollar de dividendes en espèces à chaque actionnaire pour chaque action qu'ils possèdent. Les actionnaires peuvent continuer à détenir des actions et recevoir ces dividendes chaque fois que la société les verse. Des années plus tard, si la société rapporte 5 millions de dollars de bénéfices par an, et qu'elle continue de verser 50% de ses bénéfices sous forme de dividendes aux actionnaires, chaque actionnaire recevra 2,50 dollars de dividendes par action qu'il détient. Certaines entreprises ont augmenté leurs dividendes chaque année pendant plus de 25 ou même 50 années consécutives.

D'un autre côté, si l'entreprise de John fonctionne mal au fil du temps et que le bénéfice annuel diminue, alors les actions finissent par perdre de la valeur. Si son entreprise faisait faillite, le prix et la valeur des actions chuteraient à 0 $.

Comment acheter des actions

Pour acheter une participation dans des entreprises cotées en bourse, vous disposez de quelques options principales. Il n'y a pas de meilleure option; cela dépend si vous voulez choisir des actions individuelles ou non, combien d'argent vous devez investir et quels sont vos objectifs.

1) Utiliser un courtier pour acheter des actions

Plutôt que d'aller vous-même en bourse, vous pouvez faire appel à un intermédiaire pour faire l'achat et la vente à votre place. Un courtier est une personne inscrite à la bourse et capable d'acheter et de vendre des actions sur celle-ci. Dans les temps anciens, vous deviez appeler votre courtier ou le voir en personne, mais de nos jours, la plupart des interactions se font en ligne. Vous pouvez créer un compte en ligne auprès d'une société de courtage et acheter ou vendre des actions de votre compte. C'est similaire à la banque en ligne, et les actions que vous détenez seront détenues dans ce compte de courtage.

Pour ceux qui préfèrent voir un courtier en personne, il existe des sociétés de courtage à service complet qui offrent cette option. Ils peuvent vous fournir des conseils d'investissement personnels et vous aider à atteindre vos objectifs financiers.

Dans tous les cas, vous devrez généralement payer des frais de courtage pour qu'ils achètent et vendent des actions à votre place. Les investisseurs qui achètent et vendent souvent des actions peuvent accumuler de nombreux frais, mais en investissant pendant de plus longues périodes et en achetant moins fréquemment, vous pouvez maintenir le coût bas.

2) Participez à un plan d'achat direct d'actions

Une autre option à frais modiques ou sans frais est que vous pouvez acheter des actions directement auprès de l'entreprise dans un système appelé plan d'achat direct d'actions (DSPP). Vous pouvez devenir un actionnaire inscrit de l'entreprise directement par l'intermédiaire de leur agent de transfert (l'organisation qui gère et garde la trace de leurs actions), et parfois payer en espèces pour acheter plus d'actions.

Certains types de plans d'achat direct d'actions sont appelés plans de réinvestissement des dividendes (DRiP). Dans le cadre de ces plans, vous possédez directement des actions et lorsque la société verse des dividendes en espèces aux actionnaires, la société réinvestit automatiquement les dividendes en espèces que vous auriez reçus dans l'achat de plus d'actions pour vous à la place, y compris des fractions d'actions. Sur de longues périodes, vous pouvez faire croître un petit nombre d'actions bon marché en un nombre de plus en plus important d'actions plus précieuses, et augmenter de manière exponentielle votre patrimoine et vos revenus de dividendes.

Ces plans s'adressent uniquement aux investisseurs qui ont l'intention de conserver les actions de cette société pendant un certain temps. Contrairement à un courtier où vous pouvez facilement acheter et vendre des actions, ces plans sont destinés aux investisseurs patients et à long terme.

3) Investissez dans un fonds commun de placement

Si vous ne souhaitez pas acheter des actions de sociétés individuelles, telles que The Coca-Cola Company ou General Electric, les fonds communs de placement sont une autre option viable.

Un fonds commun de placement est un véhicule de placement collectif dans lequel un pool d'investisseurs rassemble leur argent et achète des actions de nombreuses sociétés dans un seul grand fonds. Un gestionnaire de fonds est chargé de choisir les actions à acheter ou à vendre au sein de ce véhicule d'investissement. Les actifs qui peuvent être détenus dans un fonds commun de placement comprennent des actions, des obligations, des liquidités et d'autres investissements. Fondamentalement, plutôt que de posséder une action spécifique, un investisseur de fonds communs de placement possède une partie d'une plus grande collection d'une variété d'actions et / ou d'autres actifs.

Il existe un grand nombre de types différents de fonds communs de placement, mais ils peuvent être considérés comme deux catégories générales:

Fonds communs de placement à gestion active. Avec un fonds commun de placement géré activement, le gestionnaire de fonds sélectionne délibérément certaines actions à acheter, à détenir et éventuellement à vendre. Parfois, l’objectif du gestionnaire de fonds est d’essayer de fournir aux investisseurs un meilleur taux de rendement que la moyenne des autres actions, ce qui signifie qu’il tente de «battre le marché». D'autres fois, le gestionnaire de fonds peut essayer de minimiser la volatilité et de préserver la richesse des investisseurs tout en faisant toujours croître leur argent à un taux raisonnable.

Afin de payer l'achat et la vente d'actions au sein du fonds, et afin de payer le gestionnaire du fonds, les fonds communs de placement ont généralement des frais assez élevés. Les frais ne représentent qu'une petite partie de la valeur du fonds chaque année, mais ils peuvent s'additionner considérablement avec le temps.

Fonds indiciels. Un fonds indiciel est un fonds commun de placement à gestion passive. Le gestionnaire de fonds ne choisit pas délibérément des actions spécifiques à acheter ou à vendre afin d'atteindre des objectifs. Au lieu de cela, un fonds indiciel suit une liste spécifique de nombreuses entreprises.

La liste d'indices la plus largement suivie est le Standard and Poor's 500, généralement appelé le S&P 500. Il s'agit d'une liste de 500 sociétés parmi les plus importantes et les plus rentables des États-Unis, et sert de référence principale pour performance boursière à long terme.

Le seul objectif du gestionnaire de fonds d'un fonds indiciel S&P 500 est d'essayer de reproduire la performance de la liste. Il achètera des actions de ces 500 sociétés dans à peu près les mêmes proportions que celles reconnues par l’indice. Parce que ce processus est plutôt automatisé, les frais pour les investisseurs de fonds indiciels sont très faibles.

Acheter dans un fonds indiciel permet à un investisseur de se diversifier rapidement, car détenir un simple fonds indiciel S&P 500 répartit votre argent sur environ 500 sociétés.

La relation entre un 401 (k), un IRA et des actions d'actions

Un aspect potentiellement déroutant du marché boursier est le chevauchement entre Plans 401 (k), Tu iras, et les actions. Certaines personnes ont tendance à confondre les plans 401 (k) et les IRA avec des investissements, mais ce sont simplement des véhicules de retraite pour en portant investissements. En règle générale, dans un plan 401 (k), vous pouvez choisir d'investir dans une variété de fonds communs de placement, y compris des fonds indiciels. Dans un IRA, vous pouvez investir dans des fonds communs de placement, des actions individuelles et d'autres actifs.

Conclusion

En travaillant à la constitution de certains actifs, soit sous la forme d'actionnariat individuel, soit par le biais de fonds indiciels et d'autres investissements, vous pouvez augmenter la flexibilité financière dont vous disposez en ce qui concerne ce sur quoi vous travaillez et votre mode de vie.

Le marché boursier peut être une chose dommageable pour les personnes qui ne sont pas familiarisées avec les mécanismes qui la sous-tendent, et l'argent dont vous avez besoin dans quelques années ne doit pas être utilisé pour acheter des actions maintenant en raison de la nature volatile du marché sur des périodes plus courtes. . Au lieu de cela, investir en bourse est une approche à long terme qui nécessite discipline et équilibre.

Parler avec un professionnel de la finance pour obtenir de bons conseils ou rechercher des informations auprès de diverses sources peut fournir un résultat très gratifiant. Le taux de rendement moyen à long terme du S&P 500 au cours du siècle dernier environ a été d'environ 9% par an. Cela signifie que, malgré sa volatilité, un investisseur aurait augmenté sa richesse de 9% par an en moyenne sur une très longue période. Un taux de rendement de 9% par an se traduit par un doublement de votre argent tous les huit ans.

_________________________

Matt Alden S.est l'éditeur de Dividend Monk, un site d'investissement et de finances personnelles qui aide les lecteurs à se rapprocher la liberté financière. Le site comprend des articles complets sur actions de dividende, investissement à long terme, indices, techniques de valorisation des actions et création de richesse.